VOTE | 316 fans

#312 : Le diable est toujours là

Titre VO : Evil is going on
Titre VF : Le diable est toujours là 

Ecrit par : Alan Ball
Réalisé par : Anthony Hemingway

Première diffusion US : 12 septembre 2010
Première diffusion FR : 7 décembre 2010

Résumé : Eric est aux prises avec sa conscience alors qu’il complote sa vengeance parfaite contre Russell. Ayant marre d’être une « vampire crack », Sookie envisage une nouvelle vie sans Bill – ou tout autre vampire. Tara découvre de surprenantes nouvelles sur Sam dont la rage refait surface en apprenant les dernières transgressions de Tommy. Jason se trouve une nouvelle vocation après avoir averti la famille de Crystal sur une imminente incursion de drogue. En proie à des visions, Lafayette se tourne vers Jesus pour avoir de l’aide et apprend que son petit ami a plus à offrir qu’une camaraderie. Hoyt espère avoir un avenir avec Jessica, rejetant avec mépris la supplication de Maxine d’épouser Summer.

Popularité


5 - 2 votes

Titre VO
Evil is Going On

Titre VF
Le diable est toujours là

Première diffusion
12.09.2010

Première diffusion en France
07.12.2010

Vidéos

Promo 312

Promo 312

  

Promo du 12 septembre avec 2 extraits du 312

Promo du 12 septembre avec 2 extraits du 312

  

Season 3 Finale Countdown Promo

Season 3 Finale Countdown Promo

  

inside the episode

inside the episode

  

Scènes de laf' et jesus

Scènes de laf' et jesus

  

L' enterrement de Russell

L' enterrement de Russell

  

Plus de détails

Eric et Russell sont étendus sur le sol sous le soleil. Ils brûlent. Russell dit à Eric que son père méritait de mourir. Godric apparaît à Eric et lui dit de pardonner à Russel. Eric refuse et hurle de douleur.

 

Sookie court dans les bois. Elle s’arrête et voit une lumière… mais ce n’est qu’un rêve ; elle est au Fangtasia et se réveille en sursaut. Elle gifle Bill. Pam et Eric lui expliquent ce que fait Eric et Sookie s’en va, disant qu’elle ne peut pas le laisser faire ça. Bill essaye de la retenir mais Sookie sort rejoindre Eric et Russell.

Russell lui dit d’essayer d’utiliser son don. En écoutant Russell parler, Sookie réussit à l’utiliser et à séparer Russell d’Eric. Elle ture Eric vers le Fangtasia. Eric voit Godric dans l’air.

 

Générique

 

A l’intérieur du Fangtasia, Sookie dit à Bill de la mordre. Il le fait et elle donne son sang à Eric.

 

Tara est chez Sam. Elle regarde une émission avec Nan et Steve. Sam leur a préparé à manger. Durant la conversation, Sam avoue à Tara qu’il y a une raison pour laquelle il aboie dans son sommeil et lui confie qu’il est un métamorphe.

 

Eric arrête Sookie avant qu’elle ne donne beaucoup de sang. Eric se réveille et leur dit qu’il faut faire entrer Russell. Il leur raconte avoir vu Godric et que ce dernier lui a demandé d’épargner Russell. Sookie, Pam et Bill sont contre mais en voyant Eric se lever, Sookie finit par accepter d’y aller. Elle sort et traine Russell jusqu'à l’intérieur.

 

Tara en veut à Sam de ne pas lui avoir dit plus tôt la vérité sur lui. Tara lui dit qu’elle aimerait revenir en arrière.

 

Eric attache Russell à une barre. Pam, Sookie et Bill pensent qu’Eric ferait mieux de tuer le roi. Eric confie Russell à Sookie et Pam et Bill rentrent dormir.

 

Jason arrive au commissariat. Il dit au chef de la DEA qu’il sait tout sur le trafic de V à Hotshot. Andy le prend de côté et veut l’empêcher d’aider Hotshot et ses habitants. Andy dit à Jason que la DEA va à Hotshot aujourd’hui et Jason s’en va en courant.

 

Tara sort de chez Sam. Elle revoit la scène où Eggs meurt et pleure.

 

Hoyt arrive au travail. Il y trouve sa mère et Summer qui l’attendent avec son conseiller du lycée. Maxine oblige son fils à s’asseoir et les écouter. Summer et Maxine lui lisent chacune une lettre qu’elle ont écrite. Maxine et Hoyt se disputent. Hoyt leur dit qu’il aime Jessica et qu’il ne la quittera pas. Il s’en va laissant les deux femmes en pleurs.

 

Sam sort et voit Lafayette devant chez le Merlotte’s. Il est arrivé tôt mais a oublié ses clefs.

 

Russell propose un deal à Sookie : 1 million de dollars. Elle monte la mise à 5 millions et il propose de tuer Eric et Bill. Elle veut aussi la maison du Mississipi du roi. Ce que Russell veut en échanger c’est sa liberté mais Sookie refuse. Il lui dit qu’il la tuera puis lui parle de Bill. Sookie lui lance de l’acide en liquide sur les yeux. Elle prend les restes de Talbot. Selon elle, Russell pense pouvoir le ressusciter en utilisant son sang à elle. Elle jette les restes de Talbot, Russell crie.

 

En voyant Crystal et Jason arriver, Calvin les renvoie mais Crystal raconte aux habitants que les agents de la DEA arrivent. Calvin refuse l’aide de Jason. Alors que Jason essaye de le convaincre qu’il est de leur côté, Felton arrive et tire sur Calvin.

 

Sam s’arrête devant la maison de Terry en le voyant seul sur le perron. Terry pleure. Sam s’excuse de son attitude puis lui demande si tout va bien et Terry lui répond que oui.

Ensuite Sam va chez Tommy. Il entre chez lui et ne trouve personne.

 

Andy veut aller avec les agents de la DAE mais le chef lui dit de rester au commissariat.

 

Jason essaye de convaincre Felton de baisser son arme. Felton veut que Crystal s’en aille avec lui et l’oblige à monter dans la voiture. Crystal accepte malgré les protestations de Jason. Elle dit à Jason que c’est à lui de s’occuper de ce qui reste de Hotshot et d’aider les habitants. Il lui promet de la retrouver et elle s’excuse. Elle s’en va en lui disant qu’elle l’aime. Felton et Crystal quittent Hotshot ; Calvin est mort.

 

Tara arrive chez sa mère. Elle la trouve avec le révérend Daniels et s’en va. Letti Mae suit sa fille et lui dit que le révérend l’aime et va quitter sa femme. Elle veut que sa fille soit heureuse pour elle. Tara lui souhaite bonne chance et la prend dans ses bras puis s’en va.

 

Sam arrive énervé au Merlotte’s. Il entre dans son bureau et crie.

Lafayette imagine René en train d’étrangler Arlene. Terry arrive et trouve qu’Arlene ne devrait pas travailler.

Sam prend son pistolet et sort.

Lafayette parle à Jesus au téléphone. Il lui dit qu’il voit des choses. Jesus lui dit qu’il arrive.

 

Ginger nettoie le vase dans lequel se trouvaient les restes de Talbot. Alcide arrive au Fangtasia ; c’est Eric qui l’a appelé. Il a promis d’oublier la dette de son père à condition qu’Alcide le laisse enterrer Russell dans un de ses chantiers. Sookie est contente de le voir. Ils sont tous les deux au bar. Alcide lui dit que Debbie a disparu puis qu’il a beaucoup pensé à elle (Sookie). Russell se moque d’Alcide.

Pam, Eric et Bill entrent au bar. Eric détaché Russell et le prend avec eux. Bill dit à Sookie de rester ici avec Pam. Sookie résigne l’invitation de tous les vampires chez elle ce qui fait sourire Alcide puis s’en va.

 

Andy regarde un flacon de V. Il l’ouvre mais le referme vite en entendant quelqu’un entrer. Le chef de la DEA arrive avec Jason puis les laisse. Andy pense que Jason n’aurait pas du dire la vérité à Tara mais Jason sait qu’il a pris la bonne décision.

 

Jesus arrive au Merlotte’s. Lafayette est inquiet. Jesus lui parle de magie et avoue à Lafayette être un sorcier.

 

Tara prend une paire de ciseaux et se coupe les cheveux. Sookie arrive et voit Tara avec les cheveux courts.

Elles mangent ensemble et partagent un moment entre meilleures amies puis Tara va voir Lafayette.

 

Russell est dans un trou et du ciment lui coule dessus et remplit le trou. Eric et Bill assistent à la scène. Godric réapparait. Eric parle à Godric et lui dit que c’est ce qu’il est ; ce que Godric a fait de lui. Russell est enterré vivant. Godric a l’air déçu et disparaît.

Bill tend la main à Eric qui la lui serre… mais c’est un piège. Bill menotte Eric avec des menottes en argent, le jette dans le trou à côté de celui de Russell et lui lance du ciment pour l’enterrer vivant. Il appelle quelqu’un en se faisant passer pour Eric et lui ordonner de trouver Pam et de la tuer. Bill s’en va ; Russell et Eric sont enterrés sous le ciment.

 

Hoyt et Jessica arrivent devant une maison. Elle a les yeux bandés et il la guide vers la maison où il l’invite à entrer. Jessica est sous le charme de la maison. Quand Hoyt lui dit qu’il y a une place spéciale pour qu’elle ait son trou ; elle est étonnée qu’il veuille qu’ils vivent ensemble. Hoyt lui dit qu’il veut l’épouser. Jessica lui répond qu’elle l’aime et ne sait pas ce qu’elle ferait sans lui. Dans une des pièces se trouve une poupée.

 

Maxine achète un fusil qui tue les vampires avec des balles en argent.

 

Bill tape à la porte de Sookie ; il veut lui parler. Elle l’invite à entrer. Bill lui raconte que Russell et Eric sont morts et avoue avoir enterré Eric. Il lui dit l’avoir fait pour la protéger. Il va aussi tuer Pam et Sophie-Anne et promet de tuer tout vampire qui sait ce qu’elle est. Il lui a dit qu’il n’a jamais aimé et n’aimera jamais personne autant qu’il l’a aimée. Sookie le retient avant qu’il ne s’en aille mais Eric les interrompt. Il est couvert de ciment. Il dit à Sookie que Bill est venu à Bon Temps sous les ordres de la reine et qu’il a laissé les Rattrays la battre presque à mort pour qu’il puisse lui donner de son sang. Bill ne le nie pas et Sookie retire son invitation. Bill lui dit qu’il l’aime pour qui elle est et pas ce qu’elle est et qu’il l’aimera toujours. Eric dit à Sookie qu’il ne l’aurait jamais donnée à Russell et s’excuse de la voir souffrir puis s’en va.

 

Tara s’arrête devant le Merlotte’s mais repart sans entrer.

 

Pam demande à Eric s’il a tué Bill mais il lui répond que non.

 

Sam est en voiture. Il trouve Tommy dans les bois et le suit. Il sort de sa voiture et lui court après. Sam tire en l’air et Tommy s’arrête. Sam veut son argent. Tommy lui reproche de lui avoir changé sa vie et de le laisser tomber maintenant. Tommy s’en va avec l’argent et Sam lui tire dessus.

 

Sookie pleure chez elle. Elle sort en courant.

 

Bill ouvre à la reine. Elle veut que Bill lui amène Sookie mais Bill lui dit qu’elle n’est pas ici. Les deux vampires se battent.

 

Sookie est au cimetière devant la tombe d’Adèle. Claudine lui apparaît et lui dit qu’elle n’est pas seule. Elle l’invite à venir avec les fées dans leur monde et Sookie accepte.

SCENE 1 : Au Fantgasia - Extérieur - Eric, Russell et Godric

Russell et Eric, allongés et menottés au sol en plein soleil sur le parking entrain de brûler.

Russell : Ah! … Putain d’argent! Hum! … Ton père l’a bien mérité, tu sais.

Eric : Tout comme vous méritez ce qui vous arrive.

Russell : Je ne demandais que deux chèvres pour nourrir mes loups.

Eric : Vous avez décimé ma famille pour deux chèvres?

Russell (Rigolant.) : Ah! ….Ah! ….

Godric apparaissant à Eric comme une sorte d’ange entouré de lumière.

Godric (En suédois.) : Pardonne-lui, Eric. Ne sois pas rongé par la haine, il est encore temps.

Eric : Non.

Russell : Contente-toi de crever en silence.

Eric parlant au fantôme Godric.

Eric : J’ai fait une promesse à mon père.

Russell : Ton père n’était qu’un imbécile, avare et imbu de sa personne. Et il a eu ce qu’il méritait.

Godric (En suédois.) : Seule la paix suit la mort pour tous. Même pour lui.

Eric ( Hurlant.) : Noooonnnn!

SCENE 2 : Dans la forêt - Sookie

Sookie, dans la forêt, courant et souriant se dirige vers une lumière intense qui au fur et à mesure prend la forme d’une coupole. Cette halo l’éblouit mais lui fait du bien.

SCENE 3 : Au Fantgasia - Sookie, Bill, Pam, Eric et Russell

A l’intérieur, Sookie, allongé sur une table, inconsciente tandis que Bill est penché au-dessus d’elle.

Bill : Sookie. Sookie.

Sookie se relevant brusquement et collant une gifle monstrueuse à Bill.

Sookie (Hurlant.) : Et une trahison de plus!

Bill : C’était un simulacre pour te sauver la vie, une fois de plus! Et çà a fonctionné. Plus de Russell.

Sookie : Où est Eric?

Pam devant les caméras qui montre l’extérieur, attristée.

Pam : Il est dehors, il se consume.

Sookie : Quoi?

Bill : Il est relié au Roi par des menottes en argent. C’était le seul moyen de le tuer.

Sookie : Je ne peux pas laisser faire çà.

Sookie se précipitant vers la porte de sortie quand, Bill, avec sa super vitesse, l’agrippe.

Bill : Sookie.

Sookie : Je ne t’appartiens pas.

Sookie se dégageant de lui et se précipitant dehors. A l’extérieur, Sookie, courant vers Eric.

Sookie (Hurlant.) : Eric, mais quelle idée ….

Eric : Va-t-en.

Godric (En suédois.) : Eric, pardonne-lui. Le temps presse.

Eric : Pas de pardon.

Sookie : Cà ne va pas se passer comme çà.

Sookie essayant de détacher les menottes.

Russell : Ma douce, s’il te plaît, utilise tes pouvoirs.

Sookie (Hurlant.) : Mais comment?

Russell (Murmurant, puis criant.) : Tu le sais. Ne réfléchis pas. La mort ne sera pas une fin pour moi, je trouverai le moyen de revenir et je tuerai ton si précieux Viking et ce sinistre M. Compton. Sans oublier son insupportable progéniture et tous ceux à qui tu tiens et tout çà parce que tu refuses d’utiliser ton satané pouvoir!

Sookie, folle de rage, réussissant avec sa main à émettre une lumière intense qui pulvérise les menottes en argent. Tandis que Russell rigole.

Russell : Il suffisait d’attendre un peu! Maintenant, bordel, traine-moi à l’intérieur.

Sookie, toujours en colère, utilise son pouvoir sur Russel et l’envoie valdinguer dans le mur d’en face. Tandis que Russel se marre.

Sookie : Evitons les vulgarités!

Sookie tirant Eric vers l’intérieur. Tandis qu’il continue de voir Godric sous un halo de lumière.

GENERIQUE

SCENE 4 : Au Fantgasia - Intérieur - Eric, Sookie, Bill et Pam

Eric, couvert de brûlure, souffrant le martyre.

Pam : Il a besoin de sang humain. Il est trop faible pour sortir les crocs.

Sookie, se tournant vers Bill et le regardant.

Sookie : Mords-moi!

Pam : J’ai la clé.

Bill, hésitant, finit par obéir à Sookie devant son regard déterminé. Il la mord au poignet et ensuite, elle l’offre à Eric qui se met tout doucement à boire.

Sookie : Reste près de lui. On sait très bien, tous les deux qu’il peut avoir du mal à se contrôler.

Bill, navré, se met à côté d’Eric pour le maintenir. Puis il fixe intensément Sookie qui lui rend son regard. Tandis qu’à la télé, Nan se défend face à Steve Newlin.

Nan (TV) : « Nous dénonçons la stratégie …. »

SCENE 5 : Appartement de Sam - Tara, Sam, Nan et Steve

Tara devant la télé, tandis que Sam prépare le petit déjeuner.

Nan (TV) : …. De la droite qui diabolise les vampires. »

Steve (TV) : « Oh! … C’est peut-être la droite qui a éviscéré un type en direct à la TV. »

Nan (TV) : « Non. Mais, c’est la droite qui appelle au total anéantissement des vampires. Si on suit cette logique Osama Ben Laden est un être humain donc tous les humains doivent disparaître. »

Steve (TV) : « Vous avez entendu çà? Tous les humains doivent être anéantis. Voilà ce qui est au programme des vampires. »

Tara, ennuyée, éteint la télé et souriant se met à discuter avec Sam.

Tara : Je ne savais pas que tu cuisinais.

Sam : Je ne t’ai jamais préparé un petit déjeuner?

Tara : Zzz ….

Tara se met à rire comme une gosse.

Sam : Hum! …. Mais d’habitude, quand je me réveille, tu es déjà partie.

Tara : C’est peut-être dû au fait que tu me réveilles en aboyant dans ton sommeil!

Sam : Il y a une explication.

Sam apportant le petit déj’ à Tara sur le canapé.

Tara : Des pancakes?

Sam : Ma mère adoptive n’était pas qu’une carpette qui s’écrasait, c’était aussi une super cousinière.

Tara : …. De la graisse de bacon.

Sam : C’est-ce qui fait la différence. Je n’abois pas dans mon sommeil sans raison.

Tara : Ne me dis pas que tu es un de ces loups-garous!

Sam : Non. Non. Non.

Tara : Je côtoie déjà suffisamment de monstres surnaturels dans ma vie! Et ….

Sam : Tara, je ne suis pas un loup-garou.

Tara : Hum! … Pour une fois merci mon Dieu.

Sam : Je suis un métamorphe.

Tara (Balbutiant.) : Tu es un méta…. ? (Hurlant.) Ne dis plus rien.

Sam : Non. Tara, je ne vais pas me taire. C’Est-ce que je suis. Qui je suis.

Tara, très contrariée, le fixe d’un regard mauvais.

SCENE 6 : Au Fangtasia - Intérieur - Sookie, Eric, Pam, Bill et Russell

Eric, buvant le sang de Sookie, intensément, quand, Bill intervient pour qu’il cesse de boire.

Bill : Cà suffit.

Eric, ne l’écoutant pas continue de boire, mais Bill lui retire le bras et met un peu de son sang pour que la plaie de Sookie se referme.

Eric : Où est Russell?

Sookie : A l’extérieur.

Eric : On doit l’amener à l’intérieur.

Bill : Tu es fou. Pourquoi?

Eric : Godric m’est apparu et m’a demandé d’épargner Russell.

Bill et Sookie très sceptique et inquiets sur l’état d’Eric le fixent.

Bill : Tu perds la tête.

Eric : Sookie …

Sookie : Tu me demandes de ramener à l’intérieur le type qui veut tous nous tuer? Vraiment?

Pam : Eric, fais nous plaisir de laisser cette pourriture frire.

Eric : hum! … Je vais devoir sortir alors.

Eric se relevant, mais Bill le retient. Alors tous deux sortent les crocs. Quand, Sookie, agacée, décide d’y aller et prends au passage les chaînes en argent.

Sookie : Oh! Pour l’amour de Dieu.

Sookie, à l’extérieur, se précipite sur Russel, calciné et l’enchaîne à la gorge.

Sookie : Je suis là pour vous sauver.

Russell : Merci Mademoiselle Stackhouse.

Sookie : La Ferme!

Puis, elle le tire vers l’intérieur, tandis que Russell souffre atrocement.

Russell : Hum! …. Oh! …. Oh! …..

SCENE 7 : Appartement de Sam - Tara et Sam

Tara, assise face à Sam, devant le petit déjeuner, toujours inquiète et méfiante.

Tara : Tu ne crois pas que tu devrais dire que tu es un méta morphe avant de coucher avec quelqu’un.

Sam : Peut-être, oui. Excuse-moi.

Tara : Je ne suis pas d’attaque pour gérer une relation avec un non-humain.

Sam : Tara, Franklin était un psychopathe.

Tara : Je sais bien que ce n’est pas ton cas, Sam. Mais, les non-humains n’ont été qu’une source de problèmes pour moi à cause de leurs pouvoirs surnaturels.

Sam : Et les humains?

Tara, agacée, se lève.

Tara : Mon Dieu. Je voudrais pouvoir redémarrer à zéro. … Etre une toute autre personne, … avoir une nouvelle vie … er ne pas savoir ce que je sais.

Sam : Tu le peux. Ce serait facile pour quelqu’un d’intelligent comme toi.

Tara : Et ton autre Moi, l’ancien Moi, il ne refait jamais surface?

Sam : Si, bien sûr. Tu ne dois pas te retourner. Toujours avancer.

Tara, en larmes, ne sachant pas quoi répondre.

SCENE 8 : Au Fangtasia - Intérieur - Sookie, Bill, Russell, Eric et Pam

Russell, calciné, se fait ligoter par Eric avec des chaînes en argent face aux autres.

Bill : T’es bien bête de ne pas le tuer.

Eric : Le tuer ne réglera rien.

Sookie (Hurlant.) : Non. Mais on éviterait qu’il nous tue!

Eric : Oh! Il ne commettra plus aucun crime.

Pam : Eric, je n été reconnais plus. Il a tué toute ta famille. Arrache-lui la tête!

Russell : Ne les écoute pas. Tu seras grassement récompensé.

Eric, lui collant un coup dans les côtes pour qu’il se taise.

Russell : Oh! … Oh! …Agr ….

Russell perdant une dent.

Eric : Voilà qui est humiliant. Sookie, serre les chaînes. Aussi fort que possible.

Sookie s’exécutant. Alors que Russell sort les crocs face à elle.

Sookie : Tu peux toujours rêver mon salaud!

Russell : Tu plaisantes. Ce sera, à présent, ma seule obsession.

Eric : Il faut qu’on aille sous terre. Tu restes ici et tu le surveilles.

Sookie (Exaspérée.) : Je ne vais pas jouer les baby-sitters pour ton psychopathe pendant que vous dormez!

Eric : Il n’a aucun pouvoir sur toi. Ginger ne va pas tarder à arriver. Il en ferait ce qu’il veut en un battement de cil. Pam, prépare le cercueil d’invité pour M. Compton.

Pam s’en allant.

Bill : Je restes ici avec Sookie.

Eric : Comme tu le souhaites.

Sookie : Bill, tu dois te reposer.

Bill : Je ne te laisse pas seul avec lui.

Sookie : Tu commences à saigner. Je ne veux plus avoir à subir cette vision qu’il s’agisse de toi ou d’eux. Allez rejoindre votre trou, monstres froids et effrayants.

Pendant ce temps, Eric téléphone.

Eric (Téléphone.) : « Eric Nordman à l’appareil. »

Bill : Sois bien prudente.

Eric (Téléphone.) : «Je vais avoir besoin de toi et de ta camionnette, ce soir. »

Eric, coupant le téléphone, se retourne vers Sookie.

Eric : Ne lui enfonces pas de pieu.

SCENE 9 : Poste de police - Andy, Jason et l’agent de la DEA

Andy et un agent de la DEA marchant dans le poste de police.

Agent : Vous avez besoin de sang en grande quantité ici?

Andy : C’est exagéré.

Agent : Il y a de quoi faire une centaine de dose avec çà. On a la trique chez vous, les athlètes battent des records et les blessures cicatrisent comme par miracle! Et ce, dans une ville de combien d’habitants déjà?

Andy : Deux cent soixante …

Andy voyant Jason arrivait.

Andy : ….douze, excusez-moi. Monsieur.

Andy allant vers Jason.

Andy : Stackhouse, qu’est-ce que tu fais là?

Jason : Ce sont des types de la DEA?

Agent : Et lui, c’est qui?

Jason s’avançant et lui serre la main.

Jason : Je m’appelle Stackhouse. Je suis flic.

Andy : En congé! Et sur le point de partir!

Jason : Ecoutez, je sais tout sur le trafic de sang à Hotshot. C’est moi qui l’ai démantelé. Vous allez intervenir?

Andy : Dans mon bureau.

Andy poussant Jason dan son bureau furax.

Andy : Tu n’as pas l’intention d leur fourguer de fausses informations? Je sais que ta nouvelle petite amie est de là-bas.

Jason : Il y a plein de gens innocents là-bas.

Andy : Alors, on les laisser faire leur petit trafic bien tranquillement?

Jason : Si on n elles arrête pas un autre prendra la relève, pas vrai?

Andy : … C’est l’apologie de l’auto-défense.

Jason : Je ne sais pas ce que c’est exactement mais, le représentants du gouvernement n’ont rien à faire ici. S’il te plaît.

Andy : Donne-moi une bonne raison de le faire.

Jason : Oh! … Jason, la DEA est là et la descente, c’est pour aujourd’hui.

Jason : Merde.

Jason fonçant vers la porte.

Andy (Hurlant.) : Ecoute-moi bien. Si tu les préviens à Hotshot, tu peux faire une croix sur ton insigne de policer.

Jason ne l’écoutant pas, fuit du poste alors qu’Andy est furieux dans son bureau.

SCENE 10 : Parking du Merlotte - Tara

Tara, sortant de chez Sam, toute remuée, s’arrête sur le parking du bar et repense à la mort d’Eggs et à Franklin.

Tara : Non! … Non! … Je vous en prie.

Après tous ces souvenirs, elle se met à pleurer.

SCENE 11 : Chantier de travaux - Hoyt, Summer, Maxime et M. Rakestraw

Hoyt, arrivant au boulot, en auto surpris parce qu’il y découvre.

Hoyt : Qu’est-ce qui se passe?

Hoyt, descend de son auto et trouve sa mère et Summer assise ainsi qu’un autre homme.

Maxime : Oh, doux Jésus! Elle l’a mordu.

Hoyt : Maman, qu’est-ce que vous faites tous là?

Maxime : Hoyt, tu te souviens de M. Rakestraw, ton conseiller d’orientation au lycée.

M. Rakestraw : Ravi de te revoir Hoyt. Tu veux t’asseoir?

Hoyt : J’ai du boulot. Je suis chef de chantier quand Jason n’est pas là.

M. Rakestraw : Je suis là pour rendre service à ces dames qui t’aiment vraiment. Elles veulent juste que tu écoutes ce qu’elles ont à te dire. Puis, tu pourras t’exprimer librement. Rien de plus. C’est pas la mer à boire!

Hoyt rigolant.

Hoyt : Ah! Ah! ….

Maxime : Assieds-toi Hoyt.

Hoyt s’asseyant à contrecœur face à elles.

Summer (En larmes.) : Je commence : « Cher Hoyt, j été connaissais déjà quand tu étais agent de surveillance et que tu me faisais traverser la rue tous les jours. Tu souriais toujours et tu me disais bonjour. J’ai vu ce charmant garçon attentionné se transformer en un homme beau et exceptionnel. Mais, maintenant, au lieu de choisir la vie, tu es attiré vers un vampire qui veut juste boire ton sang et çà me brise le cœur. »

Summer pleurant de plus bel, tandis que Maxime la réconforte devant Hoyt impassible.

M. Rakestraw : Tiens. (Tendant un mouchoir à Summer.) Madame Fortenberry.

Maxime : « Cher Hoyt, tu es mon fils unique, et si tu coirs que je vais te regarder foutre en l’air ta vie à cause de cette rousse morte-vivante. Tu te trompes lourdement. Tu devras en subir les conséquences. »

Hoyt : Ah! Oui. Par exemple?

Maxime : Eh, bien, tu ne mettras plus un pied chez moi.

Hoyt : Je me suis déjà tiré.

Maxime : Je te déshériterai.

Hoyt : Tu n’as pas d’argent!

Maxime (Hurlant.) : Je suis ta mère.

Hoyt se relevant en colère.

Hoyt : Tu es un monstre castrateur. Tu es méchante et bourrée de préjugés.

M. Rakestraw : Bien, essayons de …

Hoyt (Hurlant.) : Vous, la ferme, arrêtez de jouer les psy. On sait tous que vous planquez une bouteille de rhum dans votre bureau, alors, la ferme.

M. Rakestraw se rassoit gêné tandis que Maxime lui lance un regard outré.

Hoyt : Bon, écoutez, j’aime Jessica et je n’ai pas l’intention de la quitter. Si çà ne vous plaît pas, vous ne faites plus partie de ma vie.

Maxime : C’est une tueuse. Ce sont tous des tueurs. On l’a vu à la TV.

Hoyt : Summer.

Hoyt se penchant vers elle alors qu’il ignore sa mère.

Hoyt : Je te souhaite plein de bonnes choses. J été souhaite de trouver le meilleur des maris. Mais, ce n’est pas moi.

Hoyt les quittant.

Maxime : Oh! …

Maxime et Summer de leur côté en larmes. Alors que M. Rakestraw essaye de les réconforter, Maxime le jette parterre.

SCENE 12 : Parking du Merlotte - Sam et Lafayette

Sam, sortant de son appartement, avance vers le Merlotte et aperçoit Lafayette à la porte fumant une clope.

Sam : Tu arrives bien tôt.

Lafayette : Je pensais faire des ragoûts de poisson ce matin, mais j’ai filé tellement vite de la maison que j’ai oublié mes clés.

Sam : Pas de problème.

Lafayette : Merci.

Tandis que Sam essaye d’ouvrir la porte, Lafayette voit les mains de Sam couvertes de sang et entend ces pensées.

Pensée de Sam : « Dis du mal de moi et tu es un homme mort. »

Mais, tout à coup, Lafayette se rend compte que c’est son imagination qui lui joue des tours, alors que Sam n’a rien sur les mains et l’observe.

Sam : La nuit a été agitée?

Lafayette : On peut dire çà.

SCENE 13 : Au Fangtasia - Sookie et Russell

Russell toujours ligoté et calciné, alors que Sookie le veuille et lis un magazine.

Russell : Mademoiselle Stackhouse. J’ai un marché à vous proposer.

Sookie : Ah! … Y-a intérêt à ce que ce soit intéressant.

Sookie laissant son livre.

Russell : Je vous promets de ne faire de mal ni à vous ni a ceux que vous aimez.

Sookie : Votre parole ne vaut absolument rien. Quoi d’autre?

Russell : Un million de dollars.

Sookie : Cinq.

Russell : Deux.

Sookie : Sept.

Russell : D’accord, cinq.

Sookie : Quoi d’autre?

Russell : Je tuerai Eric Nordman et Bill Compton. Les deux.

Russell se tournant vers elle.

Russell : Aucun ou l’un des deux, vous choisissez!

Sookie : Les deux. Et je veux votre maison dans le Mississipi, j’aime cette maison.

Russell : Marché conclu.

Sookie : Qu’est-ce que je dois faire pour obtenir çà?

Russell (Hurlant.) : Rrrr …. Me libérer.

Sookie : Non.

Sookie reprenant son livre.

Russell : Ce ne sera pas forcément moi, mais un jour un vampire va vous éviscérée pour s‘emparer de ce nectar en vous. Cà ne fait aucun doute.

Sookie : La ferme.

Russell : Vous ignorez ce que l’on ressent en buvant votre sang. On atteint le paradis. L’Arcadie, le Nirvana.

Sookie se levant et s’approchant de lui.

Russell : On ne sait même pas ce que votre sang rend possible. …. Je suis étonné que votre cher M. Compton ait réussi à se contrôler. Il doit être un véritable gentleman à moins qu’il ne soit très intelligent.

Sookie : Intelligent? Pourquoi?

Russell : En atteignant un tel degré d’auto-défense, il parvient à prolonger les sensations plus longtemps. C’est une des bases du Tantrisme. Mais, d’autres ne parviendront pas à se contrôler, ils vous draineront littéralement, ce sera un sacré gâchis. Mais une rose ne vit pas très longtemps. C’est ainsi.

Sookie aspergeant Russell de spray d’argent, qui lui hurle de douleurs.

Sookie : J’en ai assez entendu.

Russell : Prie pour que je meure parce que je vais t’éventrer er me nourrir de …

Sookie prenant le vase contenant Talbot.

Sookie : Pourquoi vous vous baladez avec çà?

Russell : Il était l’amour de ma vie.

Sookie : Ce n’est pas lui.

Russell (Hurlant.) : Cà le deviendra.

Sookie : Vous croyez que vous pouvez le ramener à la vie?

Russell : Bien sûr que non.

Sookie : Si vous le croyez. Çà a forcément un lien avec mon sang. Allez vous faire foutre.

Sookie, s’en allant avec le vase contenant Talbot.

Russell : Non…..

Russell hurlant de douleur dans une langue incompréhensible, tandis que Sookie jette les restes de Talbot dan levier et le rince en rigolant.

SCENE 14 : A Hotshot - Jason, Crystal, Felton, Calvin et trois de ses fils.

Jason et Crystal arrivant au village désert dans une voiture.

Jason : Ils sont peut-être tous partis?

Crystal : Non, ils sont ici.

Jason et Crystal sortant de l’auto.

Crystal (Hurlant.) : Sortez de là! C’est moi, Crystal.

Jason : J’ai l’impression qu’il n’y a personne.

Crystal : Chut! ….

Tout à coup, les habitants sortent de partout dont Calvin furieux.

Calvin : Tu l’as laissé venir ici? Çà n été suffit pas de polluer ta lignée. Tu fais venir un étranger; tirez-vous de ma terre!

Crystal (Hurlant.) : Papa, on n’a pas beaucoup de temps. La DEA vient t’arrêter.

Jason : Ils sont en nombre. Tu dois te débarrasser de tout le stock de V ou vous allez tous atterrir en prison.

Calvin : On n’aurait pas dû accepter de vendre ce truc. Putain de vampires!

Crystal : Creek, toi et Eddy, vous allez détruire cette merde.

Calvin : Et vous rapportez des armes. Et de l’essence aussi.

Creek, Bufort et Eddy : Oui, papa.

Les trois garçons s’en allant exécuter les ordres.

Calvin : Cà ne va rein changer entre nous, mon gras.

Jason : Cà devrait pourtant. J’essaie d’aider votre famille à s’en sortir.

Calvin : On se fout de votre aide. On se débrouillait très bien tout seuls.

Jason : Oh! Si c’est comme çà. Moi, je vois des gens affamés et sales et des enfants qui ne sont surement pas scolarisés. Et ils sont plus d’un à avoir besoin d’un dentiste.

Les garçons revenant.

Bufort : Tiens oncle et papa.

Calvin : Bufort, tu récupères toute la meth et tu la stockes dans le coffre du pick-up. Eddy Boy, tu la planques au fond des bois.

Eddy et Bufort s’exécutant.

Calvin : Je jette cette saloperie de V dans les toilettes.

Felton tirant en l’air.

Felton : Je ne ferais pas çà si j’étais toi, papa.

Felton abattant un habitant de sang froid, puis il se marre et la pointe sur Calvin.

Gens : Il a une arme.

Felton : Y a beaucoup trop de fric à se faire avec le V pour que je vous laisse le jeter.

Jason faisant reculer Crystal.

Calvin : T’as bu de cette saloperie, mon fils. Tu veux tout garder pour toi.

Felton : Tu n’es n’as jamais pris.

Calvin : Je ne suis pas une petite fiole comme toi, moi.

Felton : Ah! Oui?

Felton tirant sur Calvin qui tombe raide devant tout le monde.

Crystal : Ah! ……

SCENE 15 : Maison de Terry - Extérieur - Terry et Sam

Sam conduisant vers la maison de Terry et écoutant la radio.

Radio : « Il est à présent évident que l’amendement sur les droits des vampires n’obtiendra pas la majorité nécessaire à sa promulgation. Dans les jours qui ont suivi l’adoption du projet de loi, cela semblait possible, mais …. »

Terry, assis sous son porche en larmes alors que Sam descend le rejoindre.

Sam : Hé, mon gras.

Terry : Sam.

Sam : Ecoute-moi je tiens à m’excuser

Terry : Ne t’inquiète pas pour çà

Sam : Non. Non. … je … Tu ne mérites pas que je te traite comme çà. Tu es un homme bon. Un bon employé et ami qui a accepté de se sacrifier pour … son pays. Et … pour le bien à tous.

Terry pleurant de plus bel.

Sam : Hé! C’est bon, çà va?

Terry : C’est mieux que çà. C’est génial. Arlène va bien. Notre bébé va bien. Coby et Lisa vont bien. Mon tatou, Felix, va bien. Et maintenant, tout va bien.

Sam : Oui, tout va bien.

Terry : Juste quand je n’y croyais plus. Par moment, je te jure, je me sens tellement privilégié. Je suis tellement reconnaissant. Et je le ressens avec une tel intensité, c’est pas croyable.

Sam : Ah! Oui.

Terry : Et je veux ressentir çà tout le temps. Tu vois ce que je veux dire.

Sam : Pas vraiment, mais je suis heureux pour toi.

Sam donnant une tape à Terry, le laissant car il sens de plus en plus mal à l’aise en sa présence. Il va voir du côté de l’appartement de Tommy et frappe à la porte.

Sam : Hé! Tommy. Pourquoi tu ne réponds pas quand on t’appelle?

Comme Sam n’obtient pas de réponse, il entre avec son double des clés et découvre l’appartement vide et sens dessus-dessous ainsi que les affaires de Tommy qui ont disparu.

Sam : Hum! ….

Puis, tout à coup Sam s’en va sans raison l’air soucieux.

SCENE 16 : Poste de police - Andy et l’agent de la DEA

Une troupe d’agent de la DEA sort du poste suivi d’Andy.

Andy : Je peux monter avec vous? …. Ou vous suivre avec ma voiture?

Agent : Shérif, vous êtes blessé. Vous ne seriez d’aucune utilité.

Andy : Bien sûr, Monsieur. Je peux faire quelque chose pour vous aider?

Agent : Vous pouvez aller m’acheter un paquet de clopes.

L’agent s’en va laissant Andy seul et vexé mais aussi inquiet.

Andy : Connard.

SCENE 17 : A Hotshot - Extérieur - Crystal, Jason et Felton

Felton, complètement cinglé et drogué, pointe son arme sur Jason tandis que Crystal est derrière lui.

Felton : Je vais devoir tous vous tuer. Çà m’a fait quelque chose de devoir tuer mon père mais, pour toi, çà ne me fera rien.

Jason : Pose ton arme, Felton. Inutile de blesser qui que ce soit.

Felton : Et si çà me plaît, à moi de faire le mal?

Jason : C’est le V qui te fait dire çà. Regarde-moi mon gras. J’ai connu çà moi aussi. En vérité, tu ne veux blesser personne.

Felton (Hurlant.) : Tu ne sais pas ce que je veux.

Jason : Je sais que tu veux plus de V. et personne, ici, ne va t’empêchez de l’emporter.

Felton : Dis au revoir à ma femme parce qu’elle vient avec moi.

Jason : Non, elle reste ici.

Felton (Hurlant.) : Soit elle monte dans le pick-up de son plein gré, soit je te tue et je la mets de force dans le pick-up. Elle choisit.

Crystal et Jason se fixant indécis.

Crystal : Je dois y aller.

Jason : Non!

Felton (Hurlant.) : Dix.

Jason : Ecoute-moi bien, il va me tirer dessus, tu te transformes et tu cours sans te retourner!

Felton : Neuf.

Crystal : C’est mon destin, Jason. C’Est-ce qui est prévu pour moi.

Jason : Bien sûr que non.

Felton : Après tout, rien ne m’empêche de le tuer et de te traîner de force.

Crystal : Tu n’es pas si mauvais que çà. Je suis sûre que tu ne veux pas faire de mal aux femmes et aux enfants. Si papa et toi, vous n’êtes plus là, quelqu’un doit prendre soin de ceux qui restent et ce quelqu’un, c’est …toi.

Crystal se tournant vers Jason et le fixant intensément.

Jason : Dis moi comment.

Crystal : Tu les aides, c’est tout. Peu importe comment. (Pleurant.) Si c’est la dernière fois que je te vois ….

Jason : Je te retrouverai. Je te le promets.

Crystal : Je suis tellement désolée, Jason.

Jason, embrassant Crystal sur le front.

Jason : Ne t’inquiète pas pour les tiens. Sois bien prudente.

Crystal : Je t’aime.

Crystal montant dans l’auto avec Felton.

Felton : Elle en vaut la peine.

Puis, il démarre avec l’auto de Jason. Jason, seul, avec le reste des habitants d’Hotshot.

Jason : Bon. Écoutez-moi. Je m’appelle Jason.

SCENE 18 : Maison de Letti Mae - Tara, Letti Mae et le révérend.

Tara, arrivant chez Letti Mae et entrant dans la maison.

Tara : Maman.

Letti Mae : Ma chérie! Tara Mae, chérie. Ne rentre pas.

Tara, n’écoutant pas, entrant dans la chambre et trouvant sa mère et le révérend entrain de se rhabiller.

Tara : Révérend Daniel.

Révérend : Bonjour. … Je … J’ai renversé un peu de limonade sur mon pantalon!

Tara s’en allant.

Letti Mae : Ma chérie, ne te fais pas d’idées.

Révérend : Votre mère m’aidait à préparer mon sermon quand j’ai renversé la limonade.

Tara ne l’écoutant pas et sortant de la maison suivie par Letti Mae.

Letti Mae : Tara Mae. Je me rends compte que la situation est embarrassante….

Tara : Sa femme est au courant? Et ses enfants?

Letti Mae : Il va leur en parler bientôt.

Tara : Bientôt?

Tara se retournant et s’en allant vers son auto, mais Letti Mae la suit.

Letti Mae : Il m’aime. Il va quitter sa femme. Il a juste besoin de temps. Je suis amoureuse. Tu pourrais être contente pour moi.

Tara : Dieu sait que je n’ai pas l’habitude de critiquer mais tu n’en as pas marre à la fin? Tu ne veux pas changer de vie tant que c’est encore possible?

Letti Mae : C’est-ce que je fais. Je vais devenir l’épouse d’un pasteur. Je vais enfin être heureuse.

Tara fixant sa mère.

Tara : Bonne chance, Maman.

Puis, Tara la prend dans ses bras.

Tara : Je te souhaite sincèrement de l’être.

Tara s’en allant laissant Letti Mae réfléchir sur ces paroles

SCENE 19 : Au Merlotte - Sam, Lafayette, Terry et René

Sam, entrant dans le bar, se dirigeant d’un pas pressé et menaçant vers son coffre fort dans son bureau. Constatant que son coffre est vide, il est furieux.

Sam (Hurlant.) : Tommy!

Arlène face à Lafayette dans les cuisines.

Arlène : Je ne sais pas si je vais pouvoir tenir le coup avec Sam dans cet état. Pas après tout ce que j’ai enduré depuis 24 heures.

Lafayette apercevant René derrière elle.

René : Je suis en elle. Elle ne peut pas se débarrasser de moi.

René serrant le cou à Arlène sous les yeux horrifiés de Lafayette.

Arlène : C’est l’enfer, on est en enfer.

Lafayette se rend compte que c’est encore son imagination se met à crier et se barre en courant devant Arlène terrifiée qui ne comprend rien. A cet instant, Terry entre et se précipite sur Arlène.

Terry : Tu es folle? Tu ne devrais pas travailler.

Arlène : On a besoin d’argent.

Terry : Tu veux perdre le bébé?

Arlène : Bien sûr que non.

Arlène retournant bosser alors que de son côté, Sam récupère le flingue qu’il y a dans son tiroir et le charge. Puis, il file du restaurant. Pendant ce temps, Lafayette téléphone à Jesus complètement bouleversé.

Lafayette (Téléphone.) : «Je vois des choses. …. Des choses pas jolies. »

De son côté, Jesus est à la maison de retraite essaye de le réconforter.

Jesus (Téléphone) : « Quel genre de choses? »

Lafayette (Téléphone.) : « Du sang. …. Des fantômes. …. Je t’ai vu avec une tête de monstres. »

Jesus (Téléphone) : « Où est-tu en ce moment? »

Lafayette (Téléphone.) : « Au Merlotte. …. Je suis schizophrène comme ma mère? »

Jesus (Téléphone) : « J’arrive dès que je peux, d’accord? Je pars tout de suite. »

Lafayette (Téléphone.) : « Ok. Fais vite, s’il te plaît. »

Lafayette raccrochant le téléphone très effrayé et transpirant comme un bœuf.

SCENE 20 : Au Fangtasia - Sookie, Russell, Alcide, Ginger, Eric, Pam et Bill

Une auto se gare devant le Fangtasia et un homme en descend.

Russell : Vous avez entendu? Mes loups viennent me sauver.

Ginger : Vous êtes sûr de ne pas avoir une petite faim? Je pourrais vous faire un sandwich beurre de cacahuète. Non?

Sookie hochant la tête en signe de négation.

A cet instant, Alcide entre et Ginger se met à hurler, tandis que Russel crame un peu plus. Puis Alcide avance vers Sookie.

Russell : Pourriez-vous éviter çà?

Sookie : Comment as-tu su que j’étais là?

Alcide : Je suis ici parce qu’Eric m’a appelé. Il disait avoir besoin d’aide. Il a promis de régler toutes les dettes de mon père.

Sookie : Oh! …

Alcide : Pourquoi, tu as encore des ennuis?

Sookie : Je ne connais que çà!

Quelques instants plus tard, Alcide et Sookie au bar prenant un verre.

Sookie : Janice va bien.

Alcide : Toute la famille va bien. Je touche du bois. Debbie a disparu. …. J’ai beaucoup pensé à toi.

Sookie : C’est une bonne chose, je suppose.

Alcide : J’ai même rêvé de toi.

Sookie : Alcide.

Alcide : Non. Je dis simplement que çà fait plaisir de te revoir.

Russell : Oh! …

Alcide : J’aurais détesté ne pas te revoir.

Sookie : Ne dis pas çà. Ne me montre pas que le type bien, c’est toi.

Alcide : Ok. Alors je ne suis pas le type bien.

Russell : Et pourtant, à la pleine lune, il se transforme en loup, il tue et dévore sa proie.

Alcide : Des lapins et des écureuils! Pas des humains.

Russell : Ce ne sont que des détails!

A cet instant, Eric, Pam et Bill entrent dans la pièce.

Eric : Bonne chose, tu es là. Ton pick-up est garé devant?

Alcide : Oui.

Sookie observant Bill sous les yeux d’Alcide qui sent la tension. Tandis qu’Eric détache Russell du poteau.

Eric : Au boulot, on a de quoi faire.

Eric traînant Russell.

Bill : Sookie, tu restes ici. Pam va assurer ta protection.

Sookie : Je préfère assurer moi-même ma protection depuis que je sais que je suis irrésistible!

Sookie s’en allant vers la porte.

Sookie : Au fait, vous n’êtes plus les bienvenus chez moi ceci s’adresse à chacun de vous. N’envisagez même pas de me suivre jusqu’à la maison.

Sookie s’en allant tandis que Bill et Alcide se fixent.

Eric : Debout.

Russell : J en reçois d’ordre de personne.

Eric : C’est comme vous voulez.

Eric traînant Russell alors qu’il hurle de douleurs.

Eric : Si vous avez fini de vous lancer des regards noirs, on peut peut-être y aller.

Pam : Eric, tu es prié de ne pas ramener cette chose dans le bar.

Eric, Alcide et Bill s’en allant laissant Pam avec Ginger.

SCENE 21 : Poste de police - Andy, Jason et l’agent de la DEA

Andy, seul dans son bureau, observant une fiole de V; Hésitant, il s’apprête à en goûter quand, soudain quelqu’un entre dans le commissariat.

Agent : C’est tout ce qui nous manquait.

L’agent entre avec Jason menotté dans le bureau d’Andy.

Agent : Votre soi-disant flic a prévenu les suspects. Il ne reste plus aucune trace. Il ne restait plus que lui et deux types morts.

Jason : Je vous ai dit que Felton Norris les avait tué. Il a ensuite volé mon pick-up. Ma plaque d’immatriculation de Louisiane est Larry Charlie IE-8-M-2. Il a emporté le V et son arme.

Agent : Maintenant, il faut que j’appelle la Nouvelle-Orléans pour leur raconter le bordel que c’est ici. Enfants de salauds. Bande de bousseux.

L’agent quittant le bureau furieux laissant Jason et Andy face à face.

Agent au loin : Où sont mes clopes? Qu’on m’apporte mes clopes.

Andy : Super. T’as réussi à nous foutre dans la merde tous les deux. C’est vraiment impressionnant. Et merci d’avoir craché le morceau au sujet d’Eggs à Tara.

Jason : Andy. y a plus grave que nos petites histoires. Il y a des choses plus importantes.

Andy : Comme cette fille, par exemple?

Jason : Comme tous ces gens qui sont incapables de s’en sortir tout seuls.

Andy : Tu réalises que tu viens de foutre en l’air la seule chance de devenir enfin quelqu’un.

Jason : Parfois, il faut agir ainsi pour faire le bien. … Et je sais que j’ai bien agi.

Andy ne sachant que répondre garde le silence face à Jason.

SCENE 22 : Au Merlotte - Lafayette et Jesus

Lafayette travaillant dans les cousines quand Jesus le rejoins.

Jesus : Viens dans mes bras. Tout va bien.

Lafayette entraînant Jesus à l’abri des regards dans la réserve.

Lafayette : Qu’est-ce qui m’arrive, Jesus? Dans mon tout premier souvenir, je vois ma mère parler à des enfoirés qui n’étaient pas là. Est-ce … que c’Est-ce qui m’arrive aussi?

Jesus : Je ne coirs pas. Je ne le crois vraiment pas. Je crois seulement que tu as ouvert quelque chose en toi. Tu ressens davantage les choses maintenant.

Lafayette (Hurlant.) : Je en veux plus de çà. Je veux le main tenir à distance.

Jesus : Ecoute-moi, Lafayette. … Quand Luca a commencé à m’enseigner la magie, j’ai passé 3 jours dans une hutte de sudation, et la Terre Mère a commencé à me parler. Elle avait plusieurs visages.

Lafayette (Inquiet.) : Savoir çà ne me réconforte pas.

Jesus : Ensuite, j’ai commencé à voir ce que les autres veulent dissimuler. Et, puis, l’effet a diminué graduellement. Ou je me suis habitué, je ne sais pas.

Lafayette : Attends. Tu m’as dit qu’on t’avait enseigné la magie?

Jesus : Oui. …. Tu as besoin de cet enseignement.

Lafayette reculant de peur.

Lafayette : Qu’es-tu?

Jesus : Je suis un brujo. …. Un sorcier.

Lafayette : Tu es un sorcier? Tu es sorcier, infirmier et gay.

Lafayette souriant.

Lafayette : Eh ben, merde. J’ai tiré le gros lot.

Lafayette et Jesus se souriant mutuellement.

SCENE 23 : Maison de Sookie - Tara et Sookie

Tara dans la salle de bain, se coupant les cheveux et pleurant. Puis, elle descend quand, Sookie entre.

Sookie : Oh! Mon Dieu. J’aime bien.

Tara : Vraiment? J’avais besoin de changement.

Sookie : Cà fait du bien, oui.

Quelques instants plus tard, Sookie et Tara dînant.

Tara : J’ai l’impression qu’on n’a pas passé un moment ensemble depuis une éternité.

Sookie : C’est le cas.

Tara : J’ai été une de ces pestes avec toi.

Sookie : Ne t’auto-flagelle pas. Pas après tout ce que tu as enduré. Je n’aime pas être en colère contre toi.

Sookie prenant la main de Tara.

Tara : Je sais. Tu es comme ma sœur pour moi. On ne devrait jamais se quereller.

Sookie approuvant.

Tara : Qu’est-ce qui s’est passé dans ta chambre?

Sookie : Mieux vaut ne pas en parler.

Tara : C’était un vampire?

Sookie : C’était un loup-garou.

Tara : Je vais faire un saut au Merlotte. Il faut que je vois Lafayette.

Sookie : On se voit plus tard.

Tara : Oui. J’en ai pas pour longtemps.

Sookie : Super, parce que je n’ai aucune envie de rester seule en ce moment.

Sookie et Tara se faisant un câlin et puis, Taras s’en va.

SCENE 24 : Chantier en construction - Eric, Russell, Bill, Godric et Alcide

Alcide dans son auto prêt à partir s’adressant à Eric.

Alcide : On est quittes, maintenant? Mon père n’a plus de dettes. Vous nous laissez tranquilles.

Eric hochant la tête, tandis qu’Alcide s’en va. Peu après, Eric et Bill enterrant Russell sous une chape de béton.

Russell : Oh! …. Allez, vas-y, tue-moi Viking. Prends ta putain de revanche.

Eric : C’Est-ce qui était prévu au départ et puis j’ai réfléchi. Comment être sûr et certain que vous ne trouverez jamais la paix.

Russell (Rigolant.) : Ciel, mon Dieu.

Godric apparaissant à Eric.

Godric (En suédois.) : Chacun mérite la paix, Eric.

Eric : Toute idée de rédemption m’est insupportable.

Bill : Enchaîné dans de l’argent, prisonnier du béton, vous n’irez nulle part dans les cent prochaines années.

Russell : Cent ans, ce n’est rien pour moi. L’équivalent d’un petit roupillon.

Eric : Cent ans prisonnier de votre infini chagrin. Cent à penser que je vous ai ôté ce qui était le plus précieux pour vous et que vous ne le retrouverez jamais.

Bill : Vous allez devenir fou pendant ces cent ans. Encore plus fou que vous ne l’êtes. Et vous êtes déjà complètement cinglé.

Russell : Cent ans pour réfléchir à comment (Hurlant.) vous tuer, tous les deux!

Eric : Amusez-vous bien.

Godric revenant vers Eric.

Godric (En suédois.) : Tu m’as fait saigner, mon enfant. Tant de haine.

Eric : Je suis ainsi Godric. (Hurlant.) Tu m’as créé.

Russell : Vous ne voyez pas que le cinglé, c’est lui!

Bill observant Eric inquiet pour sa santé mentale.

Russell : Il parle à des fantômes!

Bill : Tout ce que je vois, c’est que vous êtes sans la moindre défense alors que vous savez que vous allez être enterré vivant. Et très franchement, c’est un ravissement.

Russell pointant Bill et Eric du doigt et rigolant.

Russell : Vous allez le regretter.

Eric : Peut-être mais, à cet instant, çà fait vraiment du bien.

Eric déversant le reste de béton sur Russell qui hurle.

Russell : Ah! ….. Oh! …..

Eric voyant Godric qui a un regard attristé disparaître. Tandis que Russell est complètement enseveli, Bill tend la main à Eric. Eric, hésitant, la prend et se retrouve avec de l’argent qui le fait tomber.

Bill : Quand une telle chance s’offre à soi, comment y résister?

Bill récupérant le portable d’Eric et le jetant dans un autre fosse. Puis, Bill d’un mouvement rapide, met la goulotte qui déverse le béton sur Eric, hurlant de douleurs. Tandis que Bill compose un numéro sur le portable d’Eric et imite sa voix.

Ruben (Portable) : « Ruben à l’appareil. »

Bill (Portable) : « C’est moi, Nordman. Je veux que tu trouves ma progéniture, Pam et que tu la tues tout de suite. »

Puis, Bill s’en va laissant Eric sous une tonne de béton.

SCENE 25 : Maison d’Hoyt - Hoyt et Jessica

Hoyt faisant descendre Jessica de son auto qui a les yeux bandés.

Hoyt : Ne m’ensorcèle pas et n’utilise aucun de tes pouvoirs!

Jessica : D’accord.

Hoyt : Je te guide.

Hoyt emmenant Jessica vers la maison.

Hoyt : Un petit dénivelle. On y est. Je t’invite à entrer.

Jessica rigolant.

Jessica : Il y a une drôle d’odeur.

Hoyt enlevant le bandeau à Jessica qui est agréablement surprise.

Jessica : Hoyt.

Hoyt : J’espère que tu l’aimes. J’ai déjà versé la caution.

Jessica : C’est adorable. Çà pourrait le devenir! Tu peux faire les peintures?

Hoyt : Oui, bien sûr. Je vais bricoler. Mais, ma priorité, c’est un trou totalement protégé de la lumière pour toi.

Jessica : Tu veux qu’on vive ensemble?

Hoyt : Je veux t’épouser?

Jessica complètement abasourdie s’approche de lui.

Jessica : Mais … ce n’est pas possible?

Hoyt : Qui a décrété çà? On peut devenir pasteur sur internet donc, rien ne m’empêche de devenir pasteur et je nous marierai.

Jessica prenant Hoyt dans ses bras.

Jessica : Je t’aime tant. …. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi.

Hoyt : Tu n’auras pas à le savoir.

Hoyt embrassant Jessica et la prenant dans ses bras

SCENE 26 : Magasin d’arme - Maxime

Maxime, dans un magasin d’arme de la Communauté du Soleil, observant les armes. Puis elle en prend une et essaye de tirer et décide d’aller l’acheter.

SCENE 27 : Maison de Sookie - Bill, Eric et Sookie

Bill frappant à la porte de Sookie et Sookie l’ouvre.

Bill : Nous devons parler.

Sookie : Rentre.

Bill entrant et suivant Sookie au salon. Puis, assis face à face sur le canapé, tous deux tendus.

Bill : Russell n’est plus.

Sookie : Merci pour cette petite attention.

Bill : Eric également.

Sookie : Quoi,

Bill : J’ai mis fin à ses jours.

Sookie: Pourquoi?

Bill : Il avait bu de ton sang. Il savait ce que tu étais. Même si les chemins nous séparent. Je m’assurerait que tu sois toujours en sécurité.

Sookie : Mais Eric n’aurait jamais ….

Bill : Sookie, la plupart des vampires ne sont pas comme moi. Même s’ils souhaitent se contrôler, ils ne pourront vraisemblablement pas y parvenir.

Bill s’approchant d’elle.

Bill : Je ne veux prendre aucun risque. J’infligerai le même châtiment à tous ceux qui ont goûté ton sang et savent ce que tu es.

Sookie : Russell, Eric ….

Bill : Pam, la reine et ceux qui le découvriront plus tard. Je suis prêt à tout pour te protéger même si cela signifie ne plus faire partie de ta vie. C’est un serment.

Sookie, la larme aux yeux, tandis que Bill s’en va.

Bill : Je n’ai jamais aimé et n’aimerai plus jamais comme je t’ai aimée.

Bill, pleurant devant elle.

Sookie : Attends, ne pars pas.

Sookie le rattrapant. A cet instant, Eric ouvre la porte couvert de ciment.

Eric : Tu lui a avoué qu’à l’origine tu étais en mission pour la Reine de Louisiane qui s’intéressait à elle.

Sookie : Quoi?

Bill : J’ignorais pourquoi elle s’intéressait à toi. J’ai appris à te connaître et je t’ai protégée d’elle.

Sookie : Tu allais me le dire un jour?

Bill : J’espérais y arriver, un jour. Je te le jure.

Eric : T’as laissé deux cinglés la battre et pratiquement la tuer uniquement pour pouvoir la nourrir de ton sang, le soir de votre rencontre. Tu crois qu’elle va te pardonner çà?

Sookie se remémorant l’incident.

Bill : Sookie.

Sookie : Est-ce que c’est vrai?

Bill : …. Oui.

Eric : Il a essayé de me réduire au silence ce soir pour que tu ne saches jamais. Il ne veut pas te protéger. C’est lui qu’il protège.

Sookie : Sors de ma maison, tout de suite.

Bill sortant de force mais résistant.

Bill (Hurlant.) : S’il te plaît.

Sookie : Ne reviens plus jamais. Ne m’appelle plus jamais. Ne me parles plus jamais. Jamais. Tu m’as manipulé pour que je tombe amoureuse de toi.

Bill : J’aime celle que tu es. Sookie et non ce que tu es. Et je t’aimerai toujours jusqu’au dernier jour.

Sookie (En larmes et hurlant.) : Amour, tu n’as même pas le droit d’utiliser ce mot. Je retire mon invitation.

Bill : Non!

Bill étant éjecter au loin.

Eric : Je veux récupérer mon téléphone.

Bill s’en allant.

Sookie : Toi aussi, tire-toi et sors de ma vie.

Eric : Entre nous, je ne t’aurais jamais livrée à Russell.

Sookie : Retourne en enfer. Là où est ta place. Tu n’es qu’un monstre dénué de vie.

Eric se plaçant au seuil de la porte.

Eric : Je suis désolé de te voir aussi malheureuse mais j’ai estimé que tu devais savoir.

Eric s’en allant laissant Sookie seule en larmes.

SCENE 28 : Au Merlotte - Parking - Tara

Tara, arrivant en auto devant le bar. Se garant un instant, réfléchissant puis s’en allant le sourire aux lèvres.

SCENE 29 : Au Fangtasia - Pam et Eric

Pam, en peignoir, tandis qu’Eric entre couvert de ciment.

Pam : Tu l’as tué? S’il te plaît, dis-moi que tu l’as tué parce que je n’arriverai jamais à me débarrasser de ce ciment sur mes cheveux.

Eric : Je lui ai infligé un châtiment plus terrible.

Pam : Au fait, Ruben a essayé de me tuer. Je me suis débarrassé de lui.

Eric se retournant pour s’approcher d’elle.

Eric : Oh, super, il ne manquait plus que çà.

Pam : Je n’aime pas faire traîner les choses.

SCENE 30 : Sur une route - Sam et Tommy

Tommy, marchant le long de la route, quand une voiture arrive à fond. Tommy effrayé se sauve en courant dans les buissons. La voiture s’arrête, Sam en sort et court après.

Sam : Tommy, reviens.

Sam tirant en l’air. Tommy s’arrête.

Tommy (Hurlant.) : Merde. Tu vas me tirer dessus?

Sam : Rends-moi mon argent.

Tommy : Va te faire foutre. Tu as débarqué et tu as bouleversé toute ma vie. Tu m’as coupé de mes racines. Et maintenant, tu me jettes comme un vieux sac d’ordures.

Sam (Hurlant.) : J’ai plutôt l’impression de t’avoir sauvé la vie, pauvre idiot.

Tommy : Oui. Je suis un pauvre idiot! Insiste bien!

Tommy se frappant.

Sam : Concentre-toi de me rendre mon fric.

Tommy : De quoi je suis sensé vivre?

Sam : Trouve-toi un boulot.

Tommy : Je ne sais pas lire.

Sam : Je m’en fous.

Tommy : Va te faire foutre.

Tommy s’en allant avec son sac.

Tommy : Tu vas pas tirer.

Sam tirant dans le dos de Tommy.

SCENE 31 : Maison de Sookie - Sookie

Sookie, seule, en larmes et complètement déboussolée. Soudain, elle se met à courir dehors.

SCENE 32 : Maison de Bill - Bill et Sophie-Anne

Quelqu’un frappe à la porte de Bill. Bill ouvrant et y trouve la reine.

Bill : Votre Majesté.

La reine entrant hautaine.

Sophie-Anne : Hum! … Nouas allons oublier momentanément la récente trahison. …. Momentanément. …. Dis-moi, suis-je une parfaite veuve éplorée?

Bill : Vous êtes resplendissante.

Sophie-Anne : Bill, cesse d’être si sinistre.

Sophie-Anne et Bill allant dans le salon.

Sophie-Anne : Tu ne trouves pas çà merveilleux? Russell n’est plus.

Bill : Cà me fait plaisir, oui.

Sophie-Anne : Mon Dieu, ce que tu peux être lugubre. Bon, amène-moi la fille. J’attends depuis des siècles de trouver une vraie fée. Je suis si impatiente de sentir enfin les rayons du soleil sur ma peau. Je vais peut-être acheter un yacht.

Bill : Sookie n’est pas ici. Oui, je t’ai menti pour te faire venir ici, mais j’ai une autre surprise pour toi. Seul l’un d’entre nous quittera cette maison.

Sophie-Anne : Tu oses t’affronter à moi. Je suis deux fois plus âgée que toi.

Bill : En effet, mais je n’ai plus rien à perdre.

Bill et la reine sortant les crocs et se sautant dessus.

SCENE 33 : Cimetière -Sookie et Claudine

Sookie courant dans le cimetière, rejoindre la tombe de sa grand-mère. S’agenouillant en larmes.

Sookie : Grand-mère, je suis si perdue. J’ai suivi mon cœur mais, çà ne m’a mené nulle part. …. Tu me manques tellement. Je ne me suis jamais sentie si seule. Et pourtant, j’ai toujours connu ce sentiment de solitude.

Claudine apparaissant à Sookie.

Claudine : Sookie. Tu n’es pas seule. Rejoins-nous.

Claudine tendant la main à Sookie. Sookie s’approchant d’elle, alors que d’autres fées approchant. Sookie tend sa main et de leurs deux mains jaillis une lumière intense. Puis, toutes deux disparaissant dans un halo de lumière ainsi que les autres fées.

FIN

Ecrit par Elena l'oiseau de nuit

 

Scene 1: Fangtasia – Eric, Russell, Godric, Sookie, Eric, Pam

Eric and Russell are on the floor, outside of the Fangtasia

Russell: Fucking silver. Your father deserved it, you know.

Eric: Just as you deserve this.

Russell: All I wanted was a couple of goats for my wolves.

Eric: You slaughtered my entire family for a couple of goats.

Godric (in Swedish): Forgive him Eric. End all this hate while you still can. Forgiveness is love. Love is all.

Eric: No.

Russell: Just shut the fuck up and die, please.

Eric: I swore to my father.

Russell: Your father was a self-important, greedy little putz, and he got what was coming to him.

Godric: Only peace follows death for all. Even for him.

 

Sookie wakes up in the Fangtasia after a dream.

Bill: Sookie.

Sookie: You fucking betrayed me again.

Bill: I only pretended to betray you so that I could save your life again. And it worked. Russell is gone.

Sookie: Where's Eric?

Pam: Outside, burning.

Sookie: What?

Bill: He bound himself by silver to the king. Was the only way to kill him.

Sookie: I can't let him do that.

Bill: Sookie.

Sookie: You do not own me.

Sookie goes out.

Sookie: Eric, this is just stupid.

Eric: Go away.

Godric: Eric. Forgive him. In the brief time you have left.

Eric: No forgiveness.

Sookie: I won't let you do this.

Russell: Sweetie, please. Use your gift.

Sookie: I don't know how.

Russell: Yes, you do. Don't think about it.  Don't try. I will not surrender to the true death. I will find a way to come back and kill your precious Viking and your brooding Mr. Compton and his unbearable progeny and anyone you ever cared about, and all because you didn't use your fucking power! Well, it's about fucking time. Now drag me the fuck inside.

Sookie: You watch your fucking language.

 

Credit

 

Sookie and Eric are at the Fangtasia with Pam and Bill.

Pam: He needs blood. Human blood. He's too weak to drop fang.

Sookie: Bite me.

Pam: Thank God, the key.

Sookie feeds Eric.

Sookie: Keep an eye on him. We both know he could lose control.

 

 

Scene 2: Sam’s house – Sam, Tara, Nan, Steve

Nan on tv: This is all part of a concerted effort on the part of the right-wing fringe to stir up fear of vampires.

Steve: Oh, was it the right wing that ripped a guy's spine out on live television?

Nan: No, but it is the right wing saying that all vampires need to be wiped out of existence. Following that logic, Osama bin Laden is human, therefore all humans need to be wiped out of existence.

Steve: Did you hear that? All human beings must be wiped out of existence. The vampire agenda, pure and simple.

Tara: I didn't know you could cook.

Sam: I never made breakfast for you? Maybe that's because you always snuck out before I woke up.

Tara: Maybe that's because you always woke me up, barking in your sleep.

Sam: There's a reason for that.

Tara: Hoecakes?

Sam: My adopted mother, in addition to being a repressed, codependent doormat, was kind of a great Southern cook.

Tara: Bacon grease.

Sam: It's all about the bacon grease. There's a reason why I bark in my sleep.

Tara: Do not tell me you're a fucking werewolf.

Sam: No. No, no.

Tara: Because there are already too many supernatural freaks in my life as it is.

Sam: Tara, I'm not a werewolf.

Tara: Thank you, God, for once.

Sam: I'm a shape-shifter.

Tara: You're a shape-sh...? Shut the fuck up.

Sam: No, I'm not gonna shut the fuck up about it, Tara. It's what I am. It's who I am.

 

Scene 3: Fangtasia – Eric, Sookie, Bill, Pam, Russell

Bill: That's enough.

Eric: Where's Russell?

Sookie: Outside.

Eric: We have to bring him in.

Bill: Are you insane? Why?

Eric: Godric appeared to me and asked me to spare Russell.

Bill: You are insane.

Eric: Sookie...

Sookie: You want me to go get the guy who wants to kill us all and bring him inside? Really?

Pam: Eric, do the world a favor and let that little fuck fry.

Eric: I'll go out there myself.

Sookie: Oh, for the love of God.

 

Sookie saves Russell.

Sookie: I'm here to save you.

Russell: Ah, thank you, Miss Stackhouse.

Sookie: Shut up.

 

 

Scene 4: Sam’s house – Sam, Tara

Tara: Don't you think being a shape-shifter is something you should tell a person before you sleep with them?

Sam: Maybe. If it is, I apologize.

Tara: I cannot deal with nonhumans right now.

Sam: Tara, Franklin was a psychopath.

Tara: I know you're not a psycho, Sam. But too many bad things have happened to me because of supernatural stuff.

Sam: And humans.

Tara: God. Wish I could just reboot. Be a completely new person. In a brand-new life. Without knowing any of the shit I have learned recently.

Sam: You can. Be surprised how easy it is, someone smart as you.

Tara: And the other you, the old you, never catches up?

Sam: Well, of course it does.  That's why you just gotta keep on moving.

 

 

 

Scene 5: Fangtasia – Bill, Sookie, Eric, Pam, Russell

Bill: You're a fool not to kill him.

Russell: Killing him won't solve anything.

Sookie: No, but it would keep him from killing us.

Eric: Oh, he won't be doing any more killing.

Pam: Eric, who the fuck are you right now? He killed your family. Rip off his fucking head.

Russell: Do not listen to them. I shall reward you handsomely.

Eric: Well, that's humiliating. I'll take that. Sookie, come and hold these chains together. As tight as you can.

Sookie: Don't even think about it, bitch.

Russell: Are you kidding me? It's all I'll think about ever again.

Eric: We should go to ground. You stay here and watch him.

Sookie: I don’t baby sit a psycho while you guys take a nap.

Eric: He can't glamour you. Ginger's coming in later. He would glamour her in a heartbeat. Pam, make one of the guest coffins available for Mr. Compton.

Bill: I'm staying out here with Sookie.

Eric: Suit yourself.

Sookie: Bill, you have the bleeds.

Bill: I won't leave you alone with him.

Sookie: I don't want to look at your face, or any of your faces, for that matter. Go crawl back into your holes, you creepy, cold freaks.

Eric on the phone: It's Eric Northman.

Bill: Please, be careful.

Eric on the phone: I'm gonna need your van and your help tonight.

Eric: Do not stake him.

 

 

 

Scene 6: Police station – Andy, DEA agent, Jason

DEA agent: Just how big a blood-demic y'all got going on around here?

Andy: I wouldn't say it's an epidemic.

Agent: Well, this here's blood enough for about a hundred doses. That's a lot of hard-ons, enhanced athletic performance, and spontaneous healing of physical infirmities for a town of how many?

Andy: Twenty-seven hundred... and 12. Excuse me, sir. Stackhouse, why are you here?

Jason: Are these the DEA guys?

Agent: Who's this exactly?

Jason: Oh. Ahem. I'm Stackhouse. I'm a deputy.

Andy: Off-duty deputy. On leave, actually.

Andy: Listen, I know all about the blood ring in Hotshot. I'm the one who cracked it.

Jason: When y'all going in?

Andy: My office.

Jason: Get your...

Andy: You ain't thinking about tipping them off, are you? I know your new girl's from there.

Jason: There's all kinds of innocent people up there. Kids.

Andy: So we just let 'em sell drugs?

Jason: Well, if we stop 'em, somebody else is just gonna start up. Right?

Andy: You just rationalized away all need for law enforcement.

Jason: I don't know what that means exactly, but you gotta stop those government people out there. Please.

Andy: Give me one good reason why.

Jason: I would, but I swore I wouldn't tell nobody.

Andy: Jason, the fucking DEA is here and they are going in today.

Jason: Fuck.

Andy: You listen to me. You go warn Hotshot, you can kiss ever becoming a cop goodbye!

 

 

 

Scene 7: Outside Sam’s house – Tara

Tara sees the scene when Eggs died.

Tara: No. No, please. Please.

 

 

Scene 8: Hoyt’s work place – Hoyt, Maxine, Summer, Counselor

Hoyt: What the heck?

Maxine: Oh, sweet Lord. She bit him.

Hoyt: Mom, what are y'all doing here?

Maxine: Hoyt. You remember Mr. Rakestraw, guidance counselor over to the high school.

Counselor: It sure is good to see you again, Hoyt. Uh... Want to take a seat?

Hoyt: I got work to do. I-I'm supervisor when Jason's not here.

Counselor: Yeah, well, I'm here for these folks who really love you. They just want you to hear 'em out. Then you can say what you want to say. Then we're done. Not a big deal.

Hoyt: Heh, uh...

Maxine: Sit down, Hoyt.

Summer: I'll start. "Dear Hoyt. "I have known you ever since you were a safety patrol and helped me across the street every day. You always smiled and said 'hey' to me. I have watched that kind, caring boy grow into a fine, outstanding, great man. But now, instead of choosing life, you want to go back to a vampire who just wants to drink your blood, and it just breaks my heart."

Counselor: Oh, well, now. Here. Mrs. Fortenberry.

Maxine: "Dear Hoyt. You are my first- and only-born. And if you think I am going to sit back and watch you throw your life away on a redheaded dead girl you are sorely mistaken. There will be consequences."

Hoyt: Yeah? Like what?

Maxine: Like I will not let you back in my house.

Hoyt: I already left.

Maxine: I will disinherit you.

Hoyt: You don't have any money anyway.

Maxine: I am your mother.

Hoyt: You're a mean, prejudiced old control freak.

Counselor: Okay, let's just try...

Hoyt: You just shut up. You're not even a real therapist. Everybody knows you got a bottle of Malibu Rum in your desk, so shut up. Now, look. I love Jessica. I'm not leaving her. If you don't like it, you can't be a part of my life.

Maxine: She is a killer. They're all killers. We saw that on the TV.

Hoyt: Summer. I wish you well. I wish you the best husband in the whole world. But that ain't me.

Maxine: Oh.

 

Scene 8: In front of Merlotte’s – Sam, Lafayette

Sam: You're early.

Lafayette: I figured I'd make a couple of pots of oyster stew this morning, but I goddamn ran out the house so fast, I forgot my key.

Sam: No problem.

Lafayette: Thank you.

Sam: Mm-hm.

Sam (in Lafayette’s thoughts): Cross me and you're a dead man.

Sam: Rough night?

Lafayette: You could say that.

 

 

Scene 9: Fangtasia – Sookie, Russell

Russell: Miss Stackhouse. I'd like to propose a deal.

Sookie: Oh. This ought to be good.

Russell: I will give you my word that I will not harm you or anyone you love.

Sookie: Stepping around the fact that your word's worth about as much as tits on a turtle, what else?

Russell: One million dollars.

Sookie: Five.

Russell: Two.

Sookie: Seven.

Russell: Okay, five.

Sookie: What else?

Russell: I will kill Eric Northman. And Bill Compton. Both. Or neither. Or just one of your choosing.

Sookie: Both. And your house in Mississippi. I like that house.

Russell: Done.

Sookie: What do I have to do in return?

Russell: Release me.

Sookie: No.

Russell: It may not be me, but someday some vampire is gonna rip you open to get at the essence inside of you. There is no way around that.

Sookie: Shut up.

Russell: You don't know what it is to drink your blood. It is paradise. Arcadia. Nirvana. Who even knows what your blood is capable of? Heh. I am surprised that your Mr. Compton has showed such restraint. He is either a true gentleman or very, very smart.

Sookie: Smart, why?

Russell: By showing such a degree of control he's able to make the experience last that much longer. That's basic tantra. But others won't be able to stop themselves. They'll drain you dry, which is a shame, really. But the rose only blooms for a short while, I suppose.

Sookie: That's enough out of you.

Russell: You better hope to God I die, because I would rip you open and feed your entrails to y...

Sookie: Why are you carrying this around?

Russell: He was the love of my life.

Sookie: This isn't him.

Russell: It will be.

Sookie: You think you can bring him back to life?

Russell: Of course not.

Sookie:  Yes, you do. Somehow, involving my blood. Fuck you.

Russell: No.

 

 

Scene 10: Hotshot – Crystal, Jason, Calvin, Felton

Jason: Maybe everybody already took off.

Crystal: No, they're here. Y'all come on out! It's me, Crystal.

Jason: I don't think there's anybody here.

Crystal: Shh.

Calvin: You brought him here? Ain't enough you polluted your family? Now you bring outsiders? I want both of y'all off my land.

Crystal: Daddy, there ain't no time for this. The DEA is coming for you.

Jason: And there's lots of 'em. You gotta get rid of all the V or they're gonna haul all of y'all off to jail.

Calvin: We never should have agreed to sell that. Fucking fangers.

Crystal: Creek, you and Eddie Boy get that cooler. Destroy that shit.

Calvin: Yeah, and bring me some guns. Gasoline too.

Person: Yes, sir, Daddy.

Calvin: This don't make a difference between me and you, boy.

Jason: Well, don't you think it should? I'm trying to help your family out here.

Calvin: Well, we don't need none of your fucking help. We were doing fine on our own for a long time.

Jason: Oh. Is that so? 'Cause, uh, I see a lot of people who look dirty and hungry and kids who probably ain't in school, and several people obviously got dental problems.

Man: Here you go, Uncle Daddy Calvin.

Calvin: Bufort, I want you to get all the meth and the gear. Put it in the back of the tow truck. Eddie Boy, you park it deep in the woods. I'm throwing this vamper shit in the latrine.

Felton: Wouldn't do that if I were you.

Man: He's got a gun!

Felton: There's way too much money to be made off that vamper juice for me to let you get d of it.

Calvin: Been drinking this dirty blood?

Felton: You want it all for yourself? Don't knock it. You ain't never tried it.

Calvin: I ain't a little pussy like you.

Felton: That so?

Felton kills Calvin.

 

 

Scene 11: In front of Terry’s house – Sam, Terry

Radio: It's now clear that the Vampire Rights Amendment will not achieve the majority needed to become law. This just days after the passage seemed not only possible, but li...

Sam stop in front of Terry’s house.

Sam: Hey, buddy.

Terry: Sam.

Sam: Hey, uh, listen. I owe you an apology.

Terry: Don't worry about it.

Sam: No. No, no, no. I, uh... I treated you terrible and, uh, you don't deserve that. You're a good man, a good employee, and friend who's made a tremendous sacrifice for his... His country. And, uh, for the rest of us. Hey, hey, hey, hey. Hey, it's okay.

Terry: It's more than okay. It's great. Arlene's good. Our baby's good. Coby and Lisa are good.

Sam: Yeah.

Terry: My armadillo Felix is good.

Sam: Heh. Yeah.

Terry: And now we're okay.

Sam: Yup. Yup, we are.

Terry: Just when I thought it couldn't get any better. I swear, sometimes I feel so lucky.

Sam: Uh-huh. Right.

Terry: And so grateful.

Terry: And I feel it so hard, I think it's just gonna split me in half.

Sam: Right.

Terry: And I don't ever want it to stop. You know?

Sam: Not really, but I'm happy for you.

 

Sam is at Tommy’s house.

Sam: Hey, Tommy. How come you're not answering the phone?

 

 

 

Scene 12: Police station – Andy, agent

Andy: Can I hop a ride with you? Or I can follow in my own car.

Agent: Sheriff, you're injured. You'd be a liability.

Andy: Of course, sir. Need me to do anything on this end?

Agent: Run to the store, grab me a pack of Luckies.

Andy: Asshole.

 

 

 

Scene 13: Hotshot – Felton, Jason, Crystal

Felton: I ought to kill all you motherfuckers. I felt kind of bad shooting my own daddy. I ain't gonna feel nothing shooting you.

Jason: Put the gun down, Felton. Nobody needs to get hurt.

Felton: Maybe I like hurting people.

Jason: That's the blood talking. Look at me. I've been there, man. It's lying to you. You don't wanna hurt anybody.

Felton: You don't know what I want!

Jason: I know you want more V. And ain't nobody here gonna try to stop you from taking it with you.

Felton: Say goodbye to my woman, 'cause she's coming with me.

Jason: No, she ain't.

Felton: She can either get in that truck by herself or I can shoot you and put her in it. Her choice.

Crystal: I have to.

Jason:  No, don't.

Felton: Ten!

Jason: Listen, when he shoots me, you change and you run and you don't look back.

Felton: Nine.

Crystal: This is what I was born for. This is what's in store for me.

Jason: You know that's not true.

Felton: Who'll keep me from shooting him and dragging you off anyway?

Crystal: Because I know you ain't all bad. I know you wouldn't do that to these women and kids. You know, with you and Daddy both gone, well, somebody gotta take care of everybody that's left. And that somebody is you.

Jason: Tell me how to.

Crystal: You just help 'em, however you can. If this is the last time I ever see you...

Jason: I will find you. I promise.

Crystal: I'm so sorry, Jason.

Jason: Don't you worry about your people. You just stay safe.

Crystal: I love you.

Felton: She worth it?

Jason: Okay. Everybody... my name is Jason.

 

 

Scene 14: Letti Mae’s house – Tara, Letti Mae, Reverend Daniels

Tara: Mama.

Letti Mae: Baby? Tara Mae? Baby? Don't come in here.

Tara: Reverend Daniels?

Reverend: Uh, hello. I-I spilled some lemonade on my pants.

Letti Mae: Baby, it ain't what it look like.

Reverend: Yeah. Your mother was just helping me with my sermon when I spilled the lemonade.

Letti Mae: Tara Mae. I know this is embarrassing, but...

Tara: Does his wife know? His kids?

Letti Mae: He gonna tell them. Soon.

Tara: Soon.

Letti Mae: He loves me. He gonna leave his wife. He just needs time. I'm in love. Be happy for me.

Tara: God knows I don't have any business judging anybody, but aren't you sick of this?

Tara: Don't you want to change your life while you got time?

Letti Mae: I am changing. I'm gonna be a minister's wife. I'm gonna be happy at last.

Tara: Good luck, Mama. I really hope you will be.

 

 

Scene 15: Merlotte’s – Sam, Arlene, Rene, Lafayette, Terry, Jesus

Sam: Tommy!

 

Arlene: I don't know if I can put with Sam being an asshole again today. Not after everything I've been through in the last 24 hours.

Rene: I'm inside her right now. She can't get rid of me.

Lafayette hearing Arlene: This is hell. We're in hell.

 

Terry: Are you crazy? You should not be working.

Arlene: We need the money.

Terry: Do you wanna lose this baby?

Arlene: Of course not.

 

Lafayette: I am seeing things. Bad things.

Jesus on the phone: What kind of things?

Lafaytte: Blood. Ghosts. I saw a monster head on you.

Jesus: Look, where are you right now?

Lafayette: Merlotte's. Am I schizophrenic like my mama?

Jesus: Look, I'm gonna be there as soon as I can, okay? I'm leaving right now.

Lafayette: Okay. Okay. Hurry up, please. Hurry up.

 

 

 

Scene 16: Fangtasia – Sookie, Russell, Ginger, Alcide, Eric, Pam, Bill

Russell: Hear that? That's my wolves coming to rescue me.

Ginger: Are you sure you're not hungry? I could make you a peanut butter and butter sandwich. No? Ah.

Alcide comes in.

Russell: Could you please not do that?

Sookie: How did you know to come for me?

Alcide: Here because Eric called me. Said he needed my help with something. Promised to settle all my dad's debts.

Sookie: Oh.

Alcide: Why? You in trouble again?

Sookie: When am I not in trouble? Is Janice okay?

Alcide: My whole family's okay, knock on wood. Debbie's gone missing, though. I've been thinking about you. A lot.

Sookie: That's nice, I guess.

Alcide: I even had a couple dreams about you.

Sookie: Alcide.

Alcide: No. I'm just saying, it sure is good to see you again. I'd have hated if we never saw each other again.

Sookie: Don't, okay? Don't be such a good guy right now.

Alcide: I can't help it if I'm a good guy.

Russell: Yet every full moon, he turns into a wolf and kills and eats his prey.

Alcide: Rabbits and squirrels, not people.

Russell: Details.

Eric, Pam and Bill arrive.

Eric: Good, you're here. Your truck out front?

Alcide: Yup.

Eric: Let's go. Got a lot to do.

Bill: Sookie, stay here. Pam'll protect you.

Sookie: Feel safer protecting myself, since I now know I'm basically vampire crack. By the way, I rescind the invitation to my house for all vampires present. So don't even think about following me home.

Eric: Get up.

Russell: I do not take orders from anybody.

Eric: If you two have finished eye-fucking each other, can we go?

Pam: Eric, do not bring that thing back inside this bar.

 

Scene 17: Police station – Andy, DEA Agent, Jason

Andy: That's all we need. Your so-called deputy here tipped the suspects off. Whole place was cleaned out. Nobody there except him and two dead guys.

Jason: I told you, they was killed by Felton Norris, who then stole my truck, Louisiana license plate Larry-Charlie... ie-8-M-2. He took the V and his gun with him.

Agent: Now I gotta call fucking New Orleans, tell 'em what a clusterfuck you got up here. Sons of bitches, backwater hicks. Where's my Luckies? Somebody bring me my Luckies.

The agent leaves.

Andy: Nice. Way you just fucked yourself and me both, that's pretty impressive. And thanks f spilling the beans about Eggs to Tara.

Jason: Andy, this ain't about us. There are bigger things.

Andy: Like what? A girl?

Jason: Like a whole lot of other people who ain't reliable to fend for themselves.

Andy: Well, I hope you realize you just screwed your one chance of ever making something of yourself.

Jason: Sometimes the right thing to do is the wrong thing. And I know I did the right thing.

 

 

Scene 18: Merlotte’s – Lafayette, Jesus

Jesus: Come here, come here. It's okay, it's okay, it's okay.

Lafayette: What the fuck is happening to me, Jesus? My first memory is of my mama talking to motherfuckers who wasn't there. Is... ? Is that what's happening to me?

Jesus: I don't think so. All right? I really don't. I think you just opened up something inside you. You're just much more sensitive now.

Lafayette: I don't want to be sensitive to that shit. I want it as far away from me as it can be.

Jesus: Listen to me, Lafayette. Look. When my Tío Luca started teaching me magic, I was in a sweat lodge for three days, and the earth started talking to me, literally, with multiple faces.

Lafayette: This shit don't make me feel better.

Jesus: After, I started seeing things that people wanted to hide. But i-it wore off. Or I just got used to it, I don't know.

Lafayette: Now, wait a minute. You said somebody taught you magic?

Jesus: Yeah. You kind of need to be taught.

Lafayette: What are you? Huh?

Jesus: I'm a brujo. A witch.

Lafayette: You're a witch. You're a witch who's a nurse who's a dude. Oh, well, shit, I guess I lucked out, then, huh?

 

 

 

Scene 19: Sookie’s house – Tara, Sookie

Tara cuts her hair. She goes downstairs when Sookie arrives home.

Sookie: Oh, my God. I love it.

Tara: Really? I just needed to make a change.

Sookie: Change is good.

Tara: Feels like forever since we just hung out.

Sookie: It has been forever.

Tara: I've been such a bitch to you.

Sookie: Hey, don't beat yourself up, not after everything you've been through. I hate being mad at you.

Tara: I know. You're basically my sister. We shouldn't be mad at each other. What the hell happened up in your bedroom?

Sookie: You don't even wanna know.

Tara: Vampire?

Sookie: Werewolf.

Tara: I'm gonna run over to Merlotte's for a little while. I need to see Lafayette.

Sookie: Will I see you later?

Tara: Yeah. I won't be gone long.

Sookie: Good, 'cause I don't wanna be alone right now.

Tara: Bye.

 

 

Scene 20: An empty place – Alcide, Eric, Bill, Russell, Godric, a man

Alcide: We're done now, right? My dad's out of debt. You leave him and my family alone.

Alcide leaves.

Russell: Just kill me, Viking. Take your fucking revenge.

Eric: That was the original plan. Then I was thinking, how do I know beyond the shadow of a doubt that you won't find some sort of peace afterwards?

Russell: Heaven. Oh, dear.

Godric: Everyone deserves peace, Eric.

Eric: I can't bear the thought of you finding any redemption.

Bill: Wrapped in silver, encased in concrete. You won't be going anywhere for at least a hundred years.

Russell: A hundred years, that's nothing to me. That's a nap.

Eric: That's 100 years with no escape from your grief. No escape from knowing I took what you love most and you will never get it back.

Bill: A hundred years during which you will go mad. Madder even than you are now. And you are as mad as a fucking hatter.

Russell: A hundred years for me to plan exactly how I'm gonna kill you both!

Eric: Have fun.

Godric: You make me bleed, my child. So much hatred.

Eric: This is who I am, Godric. This is what you made!

Russell: Do you not see that he is the one who is mad? Speaking to phantoms?

Bill: All I can see is how utterly powerless you are knowing that you're about to be buried alive. And honestly, it's a thing of great beauty.

Russell: You will regret this.

Eric: Maybe. But right now, it feels fucking good.

Bill: When fate presents one with such a grand opportunity, what else is one to do?

Bill pushes Eric in a whole and makes a phone call.

Man on the phone: This is Ruben.

Bill: It's Northman. I want you to find my progeny, Pam, and kill her. Now.

 

 

Scene 21: Hoyt’s house – Hoyt, Jessica

Hoyt: Ah. No peeking. And no using special vampire powers, either.

Jessica: Okay.

Hoyt: Easy, easy. I gotcha. All right. A little dip. There we go. Would you please come in? Ooh.

Jessica: It smells funny. Hoyt.

Hoyt: I hope you like it. I already paid the deposit.

Jessica: It's totally cute. No, I mean, it could be really cute. Can you paint it?

Hoyt: Oh, of course. Gonna do all kinds of stuff. But, uh, building a totally tricked-out hidey-hole for you is first on the list, though.

Jessica: You wanna live together?

Hoyt: I wanna marry you.

Jessica: But... Uh, we can't.

Hoyt: Says who? People become ministers on the Internet. So, what's to keep me from becoming a minister and marrying us myself?

Jessica: I love you so much. I don't know what I'd do without you.

Hoyt: Well, it's lucky for you you'll never have to find out.

 

 

Scene 22: Sookie’s house – Sookie, Bill, Eric

Bill: We must talk.

Sookie: Come in.

Bill: Russell is gone.

Sookie: Thank God for small favors.

Bill: Eric as well.

Sookie: What?

Bill: I ended him.

Sookie: Why?

Bill: He tasted you. He knew what you are. Even if we are to go our separate ways, I will make sure that you are safe.

Sookie: But Eric would never...

Bill: Sookie, most vampires are not like me. Even if holding themselves back occurred to them, they would probably not be able to. I'm not taking any chances. I intend to bring the true death to all that have tasted you and know what you are.

Sookie: Russell, Eric...

Bill: Pam, the queen, and any who discover it in the future. I will do anything to keep you safe, even if it means me not being a part of your life. This I swear to you. I have never loved, nor will I ever love, as I have loved you.

Sookie: Wait. Don't go.

Eric: Did you tell her you were originally sent by the Queen of Louisiana to procure her because of what she might be?

Sookie: What?

Bill: I did not know why she wanted you. As I grew to know you, I purposely kept you from her.

Sookie: Were you ever gonna tell me?

Bill: I hoped to someday. I swear it.

Eric: What about you letting two psychos beat her within an inch of her life so you could feed her your blood the night you met? Think she'll forgive you for that?

Sookie: Oh, my God.

Bill: Sookie...

Sookie: Is it true?

Bill: Yes.

Eric: He tried to silence me tonight so you would never know. He doesn't wanna protect you. He only wants to protect himself.

Sookie: Get out of my house.

Bill: Please!

Sookie: Don't ever come here. Don't ever call me. Don't ever talk to me. Ever. You manipulated me into falling in love with you.

Bill: It is who you are, Sookie, not what you are, that I love, and will love always, until I meet the true death.

Sookie: Love?! You don't even get to use that word. I rescind my invitation.

Bill: No!

Eric: I want my phone back.

Sookie: You too. Get the fuck off my porch and out of my life.

Eric: For the record, I would never have given you to Russell.

Sookie: Go back to hell where you came from, you fucking dead piece of shit.

Eric: I'm sorry to see you suffer like this, but I thought you had the right to know.

 

 

Scene 23: Fangtasia – Pam, Eric

Pam: Did you kill him? Please tell me you killed him, because I will never get all the cement out of my hair.

Eric: I gave him a much worse punishment.

Pam: Ruben tried to kill me, by the way. I took him out.

Eric: Oh, great. On top of everything, I'm out an assassin.

Pam: I have zero patience with that shit.

 

 

Scene 24: In the woods – Sam, Tommy

Sam: Tommy, come back here! Fuck!

Tommy: So now you're gonna shoot me?

Sam: Give my money back.

Tommy: Fuck you. You came along, changed my whole life. Took away everything I knew. And now you're just throwing me away like garbage.

Sam: I think I might have saved your life, you stupid little shit.

Tommy: Yeah, stupid. Good, rub it in!

Sam: Just give me my money.

Tommy: How am I supposed to live?

Sam: Get a job.

Tommy: I can't fucking read.

Sam: Not my problem.

Tommy: Fuck you. You ain't gonna shoot shit.

Sam shoots on Tommy.

 

 

Scene 25: Bill’s house – Bill, Sophie-Anne

Bill: Your Majesty.

Sophie-Anne: Hm. We'll side step your recent defection. For now. Tell me, do I make a good widow?

Bill: You are a vision.

Sophie-Anne: Bill, don't be such a sourpuss. Aren't you the least bit excited? Russell is no more.

Bill: I am pleased, yes.

Sophie-Anne: Dear me. How dreary you are. All right, bring me the girl. I have waited centuries to find a true fae. I can't wait to feel the sunlight on my skin again. Maybe I'll get a yacht.

Bill: Sookie is not here. Yes, I brought you here under false pretenses. But I do have another surprise for you. Only one of us will leave this house.

Sophie-Anne: You dare challenge me? I'm over twice your age.

Bill: Yes. But I have nothing left to lose.

 

 

Scene 26: In the cemetery – Sookie, Claudine

Sookie: Gran, I am so lost. I followed my heart, but it led me down a dead-end road. I miss you so much. I've never felt so alone. And I've spent my whole life feeling alone.

Claudine: Sookie. You're not alone. Come with us.

Kikavu ?

Au total, 50 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vivi2311 
21.03.2018 vers 11h

stephane25 
19.02.2018 vers 16h

brucas59 
18.01.2018 vers 16h

Luna25 
31.12.2017 vers 20h

agalia 
29.12.2017 vers 12h

Siobhan62 
20.10.2017 vers 13h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente
Actualités
Calendrier de Août

Calendrier de Août
Ce mois estival, nous serons accompagnés par toute léquipe de True Blood !!! J'espère qu'il vous...

TRAILER | Roswell, New Mexico : les 1ères images du reboot

TRAILER | Roswell, New Mexico : les 1ères images du reboot
La première bande-annonce de 'Roswell, New Mexico', le reboot de la série culte du début des années...

Claws renouvelé pour une 3ème saison !

Claws renouvelé pour une 3ème saison !
Alors que la diffusion de la saison 2 de Claws continue d'être diffusé, la chaîne TNT a renouvelé la...

Calendrier de Juillet

Calendrier de Juillet
Ce mois-ci, nous eront triplement accompagnés !! :) En effet, Tara, Sam et Lafayette nous tiendront...

Joyeux anniversaire Carrie Preston !

Joyeux anniversaire Carrie Preston !
Aujourd'hui 21 juin, c'est le jour de la fête de la musique mais c'est aussi et surtout...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Luna25, Avant-hier à 15:45

Vous pouvez encore vous inscrire pour le concours de l'été sur Once Upon a Time

Luna25, Avant-hier à 15:46

N'hésitez pas à proposer des personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Flora12, Avant-hier à 17:29

Le quartier Sanctuary fête ses 8 ans et vous propose des jeux. Venez vous amuser avec nous

grims, Hier à 08:09

Les quartiers Vikings et Sons of anarchy vous proposent de venir voter à leur nouvelle série de photos de la quinzaine !

lizzy69, Hier à 10:19

Le quartier Falling Skies attend l'avis des résistants pour le nouveay sondage et la nouvelle photo du mois !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site